"Des hommes, des terres, des projets"

Réhabilitation du domaine de
La Grange-Le-Roy à Grisy-Suisnes (77) :
Un projet ambitieux et raisonné

En savoir +

La SAFER développe, protège et transmet les
entreprises agricoles

En savoir +

La SAFER facilite l'exploitation et la sauvegarde de la forêt

En savoir +

09/12/2019 | Installations agricoles de proximité : quels rôles pour les collectivités ?

 
Installations agricoles de proximité :

quels rôles pour les collectivités ?
Retour d’expérience sur la rencontre entre projets de territoire
et trajectoires d’installation agricole

Mercredi 4 décembre 2019


Synthèse des échanges

Le projet

De nombreuses collectivités franciliennes sont demandeuses de projets agricoles répondant à des critères de proximité avec la ville. Ces formes agricoles sont attendues pour recréer du lien entre mondes agricoles et urbains, répondre à des enjeux d’alimentation locale, être créatrices de liens sociaux, donner une seconde vie à des espaces délaissés…

En 2019, la Safer de l’Ile-de-France a piloté, en partenariat avec l’AFAUP (Association Française d'Agriculture Urbaine Professionnelle), avec le soutien de la Direction Régionale et Interdépartementale de l'Alimentation, de l'Agriculture et de la Forêt (DRIAAF), un travail de retour d’expérience auprès de porteurs de projets agricoles et auprès de collectivités ou aménageurs urbains. Ce travail a permis d’identifier les leviers et les freins au développement d’installations agricoles de proximité, ainsi que les besoins d’accompagnement.

Le fruit de ce travail de terrain et d’analyse a été compilé dans guide qui sera très prochainement diffusé. Ce document propose des repères et conseils pratiques pour les collectivités souhaitant porter ou accompagner un projet d’agriculture de proximité sur leur territoire.

Une journée d’échange pour mieux comprendre les possibles

Une journée d’échange a eu lieu mercredi 4 décembre, afin de présenter les préconisations du guide pratique et proposer un débat autour des retours d’expérience des collectivités et agriculteurs de proximité.

Une quarantaine de participants a pris part à cette journée, avec 15 collectivités représentées, ainsi que 3 aménageurs, des services de l’État et des acteurs de l’accompagnement agricole…


La journée a débuté par la visite de la ferme ouverte de Saint-Denis, ferme historique maraichère, récemment transmise et transformée en une ferme urbaine productive ouverte au public.

 
 

Les échanges se sont poursuivis à l’Auberge Municipale de Saint Denis. Pierre MARCILLE, Président Directeur Général de la SAFER de l’Île-de-France a ouvert les débats en insistant sur l’importance de limiter au maximum la consommation des terres agricoles comme préalable à la réflexion sur l’agriculture de proximité. Il a souligné la nécessité de ne pas opposer l’agriculture de proximité d’une part et l’agriculture à grande échelle d’autre part, mais d’en avoir une vision complémentaire. Il a également appuyé l’importance d’installer des projets viables et autonomes. Jeanne CROMBEZ, Secrétaire Générale de AFAUP, a rappelé le potentiel de ces projets pour créer des liens.

La méthodologie et les conclusions des investigations menées par l’AFAUP et la SAFER ont été présentés par la Julia TUAL, chargée de mission à la SAFER de L’Ile-de-France, et Anne-Cécile DANIEL, coordinatrice de l’AFAUP.

Une mise en perspective des différents leviers à disposition des collectivités pour la mise en proximité de l’agriculture a été présentée par Xavier GUIOMAR, enseignant chercheur à AgroParisTech et responsable du projet de recherche AGRIGE (Archipels agriurbains résistances et gouvernances).

Lors d’un premier temps d’échange sous forme d’ateliers, deux responsables de projets agricoles, Swen DÉRAL et Olivier MARCOUYOUX ont pu raconter leur parcours d’installation et présenter le modèle agricole qu’ils développent. L’importance de la confiance accordée par les collectivités a été au cœur des échanges, ainsi que le fonctionnement économique des exploitations.

 
 

Les villes de Saint-Denis avec Cécile RANGUIN, adjointe, Magny-les-Hameaux, avec Bertrand HOUILLON, maire et Raymond BESCO, adjoint, ainsi que Ris-Orangis, avec Gil MELIN, conseiller communautaire et adjoint, ont dans un deuxième temps présenté les projets d’agriculture de proximité qu’elles ont portés sur leurs territoires. Avoir un portage politique fort et faire preuve de patience ont été des dénominateurs communs de ces expériences. Accompagner des projets agricoles suppose une importante montée en compétence des services, ou suppose un solide accompagnement.


 

La journée d’échange a été rythmée et variée. Les nombreuses thématiques abordées et la satisfaction des participants à cette journée ont montré tout l’engouement des collectivités et aménageurs sur ces sujets. Elle a également montré la nécessité de développer un accompagnement, tant les domaines d’expertises et les interlocuteurs sont variés, pour mener à bien de tels projets.
Les échanges ont été conclus par Bertrand MANTEROLA, Directeur adjoint de la DRIAAF, qui a remercié les deux structures pour leur implication dans cette investigation inédite. Il a rappelé les forts enjeux de renouvellement des générations, avec un départ en retraite de 35 % des chefs d’exploitation prévus dans les 5 ans à venir en Ile-de-France. Il a souligné l’intérêt de ces projets pour porter à nouveau une vision optimiste et positive sur l’agriculture. Pour la DRIAAF, ce projet répond au besoin de mieux structurer l’accompagnement auprès des territoires. Le guide pratique en constitue une première brique. 




Diffusion prochaine du guide pratique

Le guide pratique destiné aux collectivités et aménageurs urbains souhaitant accompagner des installations agricoles porteuses d’activités de proximité sur leur territoire sera très prochainement publié et diffusé aux collectivités et porteurs de projet demandeurs.


Biens proposés par la SAFER

Gîte rural près de La Ferté-Gaucher

SEINE-ET-MARNE

En savoir plus →
Voir + d'annonces

Le territoire de la SAFER
de l'Ile-de-France