"Des hommes, des terres, des projets"

Vendre une propriété ou une parcelle



Vous souhaitez informer la SAFER de l'Ile-de-France que vous vendez une propriété ?
Envoyez par mail à l'adresse suivante votre projet :
safer@safer-idf.com



POURQUOI VENDRE AVEC LA SAFER ?
 
► Bénéficiez de sa connaissance unique des acteurs du marché foncier local et de tous types d’investisseurs potentiels. 
 
► Vendez votre bien au prix du marché. Dans le cadre de ses missions légales, la SAFER est informée par les notaires de la totalité des transactions en zone rurale (à titre d'information environ 4 512 notifications de vente en 2015).

 Avoir la garantie du paiement dans les délais convenus.
 
► Confiez à un opérateur professionnel, qui vous accompagne sur les plans techniques, juridiques et fiscaux, dans les différentes étapes de vente jusqu’au choix de l’acquéreur.
 
 Etre accompagné jusqu’à la signature de l’acte.
 
 
LES ETAPES DE LA VENTE
 
1. Vous informez directement la SAFER de votre projet de vente.
 
2. Vous rencontrez un conseiller de la SAFER qui visite et évalue votre bien.
 
3. Vous vous engagez librement à vendre votre bien à la SAFER et convenez avec elle des conditions de la vente (délai, prix, modalités de paiement...).
 
4. Pendant ce délai, la SAFER recherche des candidats à l’achat, intéressés par votre propriété : elle annonce la vente dans les journaux locaux, sur le site Internet des préfectures départementales et à la mairie de la commune où se situe le bien à vendre.

Elle utilise également plusieurs autres procédés : fichiers clients, le site Internet proprietes-rurales.com et/ou les « appel à candidatures ».
 
5. La SAFER a une connaissance approfondie de votre région. Ses conseillers sont sur le terrain tous les jours, ce qui leur permet de prospecter plus largement.
 
6. La SAFER examine les candidatures des acquéreurs. Elles sont toutes étudiées dans le cadre d’un comité technique départemental qui rend un avis sur les projets présentés, au regard :
- des quatres missions des SAFER,
- de l’intégration du projet dans le tissu local,
- de sa conformité avec les politiques d'aménagement et de développement locaux,
- de la compétence du candidat et de la solidité technique et financière de son projet.