"Des hommes, des terres, des projets"

Les 50 ans de la SAFER de l'Île-de-France !

En savoir +

La SAFER développe, protège et transmet les
entreprises agricoles

En savoir +

La SAFER facilite l'exploitation et la sauvegarde de la forêt

En savoir +

Les espaces forestiers en Île-de-France


La forêt est présente sur environ 261 000 ha (source IFN, campagne 2009 et 2013) et représente un réel espace de respiration pour les franciliens.

Rapporté à la superficie de l’Ile-de-France, ce chiffre conduit à un taux de boisement de 21%, pour une  moyenne nationale de 30%.

Malgré son caractère urbain remarquable, l’Ile-de-France est donc aussi forestière que bon nombre d’autres régions françaises.

La répartition spatiale de la forêt est très hétérogène : quelques très gros massifs forestiers (Fontainebleau, vallée de la Seine et Rambouillet) émergent au milieu d’une forêt dispersée dans le territoire rural de la grande couronne.


Emprise de la forêt francilienne en 2012 (source : IAU MOS 2012)




Par ailleurs, le statut de la forêt évolue aussi graduellement du centre vers la périphérie de la Région. Autour de l’agglomération
parisienne, la proportion de forêt publique est beaucoup plus importante (près de 90%) que dans les départements de la grande couronne, alors que la forêt privée représente en Ile-de-France environ 67 % de la forêt francilienne (187 000 ha).

La forêt de production est largement majoritaire avec 253 000 ha (97 % contre 95 % en moyenne nationale). La répartition de la surface de forêt de production, selon l’essence de plus fort couvert relatif, confirme au plan régional la large prédominance des feuillus qui occupent 86 % de la superficie de la forêt régionale. A l’inverse, les conifères occupent une superficie globalement marginale.

Les espaces forestiers contribuent à assurer trois fonctions principales :

-Économique par la production de bois et le développement des filières sylvicoles,
-Écologique, en préservant les ressources naturelles et la biodiversité,
-Sociale, en permettant à la population d’y exercer diverses activités de loisir ou sportives (promenade, chasse, cueillette…)

Développement de la filière bois, lutte contre le mitage, regroupements parcellaires, création d’espaces récréatifs : en Ile de France encore plus qu’ailleurs, la forêt privée comporte de nombreux enjeux et un potentiel non négligeable. Pourtant, elle est trois fois plus morcelée qu’à l’échelle nationale (0,43 ha par propriétaire en moyenne ; source : MAJIC 2015), et est caractérisée par un manque d’entretien, ce qui limite ce potentiel et réduit la marge de manœuvre des collectivités et des porteurs de projets forestiers.

 

Chaque année,  1269 ha en moyenne d’espaces forestiers sont vendus en Ile-de-France (données SAFER 2011-2015 - informations transmises par les notaires). On peut distinguer deux marchés principaux :

-La vente de massifs forestiers en vue de réaliser des investissements (biens boisés d’une surface supérieure à 20 ha),
-La vente de petite parcelles concourant à la restructuration foncière en forêt (biens d’une surface inférieure à 4 ha).

Afin d’aider les propriétaires à gérer au mieux leur patrimoine forestier et d’accompagner les porteurs de projet sylvicoles publics ou privés, la SAFER propose une ingénierie foncière adaptée à chaque contexte.

Biens proposés par la SAFER

Ancien moulin du 12ème siècle entièrement et récemment rénové et situé dans un site inscrit

SEINE-ET-MARNE

En savoir plus →
Voir + d'annonces

Le territoire de la SAFER
de l'Ile-de-France

La SAFER de l'Ile-de-France
se réorganise...


Retrouvez toutes les informations en cliquant sur le lien suivant :